Return to site

Solution jet d'encre Durst et façonnage numérique Smag, le duo gagnant

Jetpack, l'importateur français des presses jet d'encre Durst, et le constructeur de machines de façonnage Smag Graphique, ont réunies quelque 40 imprimeurs d'étiquettes adhésives les 13 et 14 juin derniers à Savigny-sur-Orge dans l'Essonne. Les 2 partenaires ont présenté pour la première fois, une solution de production complète, associant la technologie d'impression jet d'encre Tau 330 et l'E-cut génération III, dernière-née des machines de façonnage numérique construites chez Smag.

Des cycles de conférences et des tirages d'étiquettes (synthétiques, papier aluminium) ont attesté de l'étendue des fonctions proposées : une couverture Pantone à 98 %, une vitesse de production moyenne de 40 m/mn (70 m/mn avec la première version Tau RSC) et le workfllow DW-L qui vient enrichir les possibilités techniques et commerciales de cette presse. « La fiabilité et les progrès de la technologie jet d'encre en font un équipement d'impression de choix pour l'avenir, et Durst offre tous les gages de sécurité pour le fabricant d'étiquettes », a souligné Mike Englander, directeur de développement chez Durst.

Les presses d'impression jet d'encre Durst sont déjà reconnues par plusieurs imprimeurs qui ont investi dans la technologie et mettent en avant la haute stabilité des impressions dans le temps, pour des longueurs de tirages de plus en plus significatives, jusqu'à 15 000 ou 20 000 mètres linéaires.

Un tel investissement doit aussi tenir compte du façonnage. C'est pourquoi Durst s'appuie sur des partenariats technologiques solides, que ce soit récemment avec Smag, mais aussi avec Omet ou Spartanics. « Ces deux journées organisées au siège de notre partenaire Smag, ont fait la preuve de l'excellente complémentarité entre la technologie d'impression Durst et ses nouvelles machines de façonnage numériques », confirme Patrick Salhofer, dirigeant de Jetpack France. Les installations de production hors ligne restent les plus couramment utilisées. Le constructeur propose aussi une installation en ligne combinant la presse Tau 330 avec une ligne de façonnage numérique Smag en version découpe laser (LFS) ou découpe mécanique (EFS avec ligne e-cut II/III)

Un tigre dans le moteur

Commercialisé sous la forme de modules pouvant s'imbriquer, le nouveau workflow Durst DW-L, vient compléter les versions précédentes S et M. Il étend considérablement le traitement des tirages à une multitude de nouvelles fonctionnalités numériques ; analyse des fichiers, gestion de la colorimétrie, de l'imposition, de la calibration des supports et plus encore. Le module Web to Print offre la faculté aux clients de l'imprimeur de passer leurs commandes directement depuis une page web et des formulaires types. « Cela peut être intéressant au départ pour de petites commandes » , explique Stéphane Vrignon, responsable commercial chez Jetpack. Le second module proposé est un ERP/MIS capable de fournir une traçabilité des tirages et une décomposition des coûts.L'ensemble peut être complété du module Durst Analytics, qui collecte l'ensemble des données clé de la production, celles-ci pouvant être ensuite consultées via n'importe quelle interface, par le client par l'équipe technique Durst. Enfin, l'environnement DW-L donne accès à la résolution de pannes au moyen de lunettes fonctionnant en réalité augmentée.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly