Return to site

Adesa demarre sa production 100% numerique d’etiquettes

Produire des étiquettes auto-adhésives dans un flux 100% numérique, voir ses délais de production se réduire considérablement et sa réactivité s’accroitre d’autant : La boucle est enfin bouclée pour Adesa, ce pionnier du numérique, qui installait sa première imprimante numérique électro-photographique en 1998. En s’équipant de la Durst TAU 330 et de sa découpe laser LFS 330, il fait partie des tous premiers imprimeurs d’étiquettes européen à disposer prochainement d’un système d’impression et de finition d’étiquettes auto-adhésives intégralement numérique en ligne.

Adesa a configuré sa presse jet d’encre Durst TAU 330 en 7 couleurs. L’orange et le violet viennent compléter les 4 couleurs process (CMJN) et offrir ainsi un spectre colorimétrique étendu, couvrant 90% des teintes Pantone®. La TAU 330 d’Adesa intègre également un module de blanc opaque, idéal pour l’impression sur tous supports transparents, métallisés ou colorés. Associées à l’impression HD (720 x 1260 dpi), toutes ces qualités seront mises en avant par Adesa sur le marché de la cosmétique « où le jet d’encre pourra remplacer la sérigraphie » selon son PDG, Brice Carugati.

En adjoignant à sa TAU 330 le système de finition laser en ligne LFS 330, Adesa peut désormais depuis un seul et même fichier, imprimer et façonner en un seul passage des étiquettes prêtes à expédier. Grâce au LFS 330 les changements de commande se font à la volée, sans arrêts ni gâche, et sa production suit la cadence de la TAU 330 jusqu’à 48 m/min. Adesa s’offre ainsi une réactivité inégalée dans tous les secteurs d’activité qu’elle dessert : alimentaire, industrie, parfumerie, pharmaceutique, cosmétique…

La TAU 330 et sa finition laser en ligne LFS 330 viennent compléter le parc machine conséquent en flexographie, sérigraphie et numérique de la société Adesa qui emploie 50 personnes pour un chiffre d’affaire de 7,4 millions d’Euros. Pour son PDG, Brice Carugati, « La maîtrise depuis de nombreuses années par la société Durst de la technologie jet d’encre et bien évidemment la qualité d’impression de la TAU 330 ont été les facteurs déterminants dans notre décision en faveur de Durst ».

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly